Ile De France / Cours particuliers / Langues

Langues

 
Chercher
  Prix horaire: à   Langue:
Désolé ! Il n'y a pas encore d'annonces ici.
Retour accueil

Cours particuliers aussi dans la presse :

Les enragés de la jeune littérature russe
Un voyage turbulent dans la politique et la littérature russes actuelles, voici ce que propose le présent essai. Les acteurs en sont de jeunes écrivains qui dressent un bilan très négatif des vingt-cinq années qui ont suivi l’effondrement de l’URSS. Ils se font les porte-voix de la majorité du peuple russe, anéanti par les effets dévastateurs du capitalisme oligarchique, et revendiquent haut et fort le droit de penser autrement le passé soviétique, le droit de reconstituer leur patrimoine culturel, moral et politique, sans égard pour les tabous idéologiques imposés par l’Occident. Zakhar Prilepine, Guerman Sadoulaev, Roman Sentchine, Sergueï Chargounov se disent de gauche et se réclament d’Édouard Limonov et du national-bolchevisme. Ennemis implacables du pouvoir poutinien, ils sont maltraités par les médias libéraux russes et largement ignorés des médias occidentaux, incapables de décrypter la signification d’un mouvement politico-culturel majeur. Savoir écouter ces voix parfois dissonantes à nos oreilles occidentales, c’est se donner une chance de voir autrement le monde russe. Monique Slodzian est professeur à l’Institut national des langues et civilisations orientales. Spécialiste de la Russie et de la littérature russe contemporaine, elle est l’auteur d’une dizaine de traductions, d’adaptations de romans et de pièces de théâtre d’écrivains russes et soviétiques.
Cliquez pour en savoir plus
Je viens de Russie
Zakhar Prilepine, que beaucoup considèrent en Russie comme le Maxime Gorki de notre temps, est l’auteur d’une dizaine de romans traduits dans plusieurs langues. San’kia , le plus connu d’entre eux, a fait de lui un gourou de la jeunesse. Ni ses idées politiques radicales ni son engagement dans le mouvement national-bolchevique de Limonov ne détournent de lui des millions de lecteurs. C’est qu’il empoigne la terrible réalité russe des « années zéro », de 2000 à aujourd’hui, sans pathos ni faux-semblants, avec une lucidité implacable servie par un immense talent. Je viens de Russie , recueil de miniatures écrites à la volée, forme un condensé merveilleusement spontané de ses émotions, de ses colères et de ses intuitions. Il y est donc question de politique, de littérature, d’histoire, d’amour, d’impressions de voyage, de tout ce qui le fait vivre et écrire à cent à l’heure. Né en 1975, Zakhar Prilepine a combattu en Tchétchénie entre 1996 et 1999 avant de s’engager dans les forces spéciales de police et d’exercer plusieurs métiers. Membre du parti national-bolchevique depuis 1996, il est l’un des intellectuels protestataires les plus célèbres de Russie. Traduit du russe par Marie-Hélène Corréard
Cliquez pour en savoir plus
Sacrifice ultime
Un meurtre. L’amour. La jalousie. Et un dernier sacrifice. La reine est morte : le monde des Moroï ne sera plus jamais le même. Condamnée pour un crime qu’elle n’a pas commis, Rose attend son exécution. Seuls les deux hommes de sa vie peuvent encore la sauver. Et si, pour retrouver la liberté, Rose devait sacrifier ce qu’elle a de plus cher au monde ? Vampire Academy est un phénomène international, traduit dans plus de trente langues et maintenant adapté au cinéma ! « Entre Harry Potter et Twilight. » Super « Suspense, amour et personnages attachants que l’on n’a pas envie de quitter. » Like Hit
Cliquez pour en savoir plus